La foi

La foi est une question complexe qui a toujours intéressé les humains.

Quand vous lisez cette phrase la plupart du temps, et dans un premier temps, je sais que vous penserez Dieu et religion. Et plus spécialement votre religion (Ici, dans mon village, c'est la religion catholique qui est majoritaire).

C'est une erreur, la foi ne concerne pas que la religion.

Jésus délivre sa paroles aux apôtres. La foi, qui vient du latin "fidere" = se fier à … , avoir confiance. Dans cet article la foi sera une confiance, une certitude intuitive, avant toute démarche raisonnée. La foi d'abord sera l'adhésion à un postulat (Toutefois j'admets, à titre d'exception, qu'il peut exister une foi résultant d'une démarche intellectuelle).

Exemple : Chez le catholique de bonne foi, il croit au Dieu et aux dogmes de sa religion pace qu'il a d'abord l'intuition que ces postulats sont vrais. Ensuite il peut étudier approfondir et se perfectionner dans ce domaine. Certes ! Il peut avoir des doutes partiels, et refuser certains préceptes, mais dans l'ensemble il adhère à une majorité suffisante de dogmes pour se sentir membre de la communauté catholique.

Les dogmes nécessaires sont :

bullet02_darkpink.gif Un seul Dieu créateur de l'univers.
bullet02_darkpink.gif Jésus Christ et les principaux événements de sa vie, de sa mort et de sa résurrection. (foi au Christ historique mais aussi messianique)
bullet02_darkpink.gif l'Esprit saint,
bullet02_darkpink.gif l'Église hiérarchique, communauté organisée.
bullet02_darkpink.gif la communion des saints et la vie éternelle.

Et pour être un vrai catholique, il convient aussi :

bullet02_darkpink.gif D'expérimenter la parole du Christ et de l'Église comme édifiante, salvatrice et source de paix.

Bref ! Il convient de se reporter au Credo et au catéchisme. Pour toute information complémentaire prière de consulter un prêtre catholique.

-----------------------------------

Ben Laden (un saint pour certains, des millions d'images pieuses de ce saint sont dans des demeures de croyants)

Ben Laden, un homme de foi totale au profit d'Allah (son Allah).Credo quia absurdum est une phrase latine d'origine incertaine. (Elle serait attribuée à Saint Augustin). J'y crois parce que c'est "absurde" (absurde au sens d'incompréhensible ou de mystère). Le rôle de cette phrase est d'indiquer qu'un dogme s'impose et ne se discute pas car la foi repose sur des mystères.

-------------------------------

C'est seulement nanti d'un minimum de foi, donc d'adhésion à des postulats dogmatiques, que vous pourrez ensuite progresser dans le savoir et la connaissance de votre religion.

Si dès le départ, ou en cours de chemin, vous doutez des bases de votre foi, vous ne pourrez plus progresser dans cette foi. Seuls des doutes partiels sont autorisés. Ensuite vous pouvez vous livrer à des discussions intellectuelles fort intéressantes et infinies (théologie par exemple) mais vous "phosphorez" toujours dans le cadre du postulat de départ. Il s'agit d'une délimitation de l'esprit critique et je n'approuve pas.

Exemple : Pour avoir la foi catholique il faut croire en un Dieu unique et en Jésus, raconté par les évangiles. Sinon aucun chemin n'est possible dans cette voie. Que par la suite vous doutiez, ou réfutiez certains détails comme l'infaillibilité papale, cela ne vous exclura point de la famille catholique. En revanche sans Dieu unique en trinité, sans Jésus, sans la croyance en l'évangile, vous n'êtes plus catholique. Etc. … Vous compléterez vous même le processus….

La foi, même dans le cadre d'une religion, n'est donc pas simple.

-----------------------------------

Le communisme doit régner sur la terre, pour le bien des hommes.Bouddha : une règle de vie cosmique. Il existe des "foi" sans Dieu. Le bouddhisme est un exemple de religion qui n'impose pas un ou des Dieux, mais des principes et une règle de vie. Le communisme que de nombreux auteurs apparentent à une religion athée, fondée sur une certaine croyance en l'homme, qui s'épanouira dans structure sociale particulière, suppose également l'adhésion à certains dogmes. Bref ! Une foi.

Et il existe aussi des "foi" en un homme : un gourou, un "taumaturge" (Hitler, Napoléon, Gilbert Bourdin dit Mandaron, Luc Jouret au Temple Solaire). Les adeptes donnent leur vies à ces gourous.

-----------------------------------

L'intensité de la foi est variable. Quand la foi est forte l'individu peut tout sacrifier à sa foi. Le kamikaze, et le martyr meurent pour leur foi. Exemples multiples à notre époque avec le terrorisme islamique et autres membres de sectes ou encore certains révolutionnaires guérilleros.

------------------------------------

La foi est aussi un confort, elle permet par adhésion à un groupe d'avoir une vérité et des réponses à bien des questions. Qu'y a t-il de plus pénible que le doute ?

Lénine disait "la religion c'est l'opium du peuple" mais il a aussi créé le communisme léniniste, auquel a succédé le stalinisme, pour lequel tant de personnes, ayant foi en cette idéologie, se sont sacrifiées volontairement (Je parle des militants et combattants volontaires, non pas des victimes)

-------------------------------------

Il me paraît raisonnable d'admettre que l'être humain a besoin de la foi et ce depuis toujours (en quelque religion ou idéologie que ce soit) pour conserver un espoir et mieux supporter les difficultés de l'existence, peut-être aussi pour se transcender, se grandir, et devenir plus qu'un simple corps humain biologique. La foi lui procure aussi, via la doctrine à laquelle il croit, un cadre directeur, un canevas de sa vie. Avec la foi, et malgré les obligations subséquentes, un cap, un objectif est fixé, et l'on n'est pas seul mais intégré à un groupe, une communauté, une tribu.

--------------------------------------

Mais parmi toutes ces "foi" quelle est la vraie ou la meilleure ?

En effet pourquoi la foi catholique serait-elle supérieure à la foi protestante, bouddhiste, communiste, évangéliste, mormone, islamiste, etc. ?

J'ai tenté dans mon adolescence d'opérer certaines comparaisons.

Toutes ces "foi" sont intéressantes, mais chacun de ces mentors m'a affirmé que sa foi était la vraie, donc la meilleure. Et, passé, l'émerveillement du début de chaque étude, j'ai vite déchanté face à l'absolutisme de chaque foi.

Pourquoi une vérité plutôt qu'une autre ?

Jean-Claude Carrière a dit : Il faut toujours suivre ceux qui cherchent la vérité et fuir ceux qui l’ont trouvée.

Combien de guerres se font au nom de la foi. Et je pense que bien des chefs guerres, rois, empereurs, présidents, dont les mobiles premiers sont expansionnistes, colonialistes ou économiques, utilisent le support de la foi  pour dynamiser et motiver leurs troupes ou leurs militants.

Diminuez la foi et vous diminuerez les guerres, ou pour le moins leur intensité. Pourquoi ? Simplement parce la motivation des troupes est plus molle.

Néanmoins, je suppose que la foi est un constituant naturel de l'esprit humain, comme sa soeur la passion, et son autre sœur la raison, etc...

C'est peut-être un besoin ?

Foi et religion (religion avec ou sans Dieu) sont peut-être un besoin ? Je pense à ceux qui se radicalisent ou qui se ,convertissent ? Certains partiront combattre et se sacrifier pour cela. Ce sujet, qui flirte avec celui de la foi, est important.

Daesh vous connaissez ?

Daesh


Rédigé le samedi 20 Octobre 2007.  MAJ 21 Juillet 2015 (Mobile Friendly)